Compétitifs

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE

FEMININE

 

Virtuosité, équilibre et légèreté s'enchaînent en Gymnastique Artistique Féminine. (ou GAF)

4 épreuves : le saut de cheval, les barres asymétriques, la poutre et le sol.

 

LES AGRES

Gafsol

Le sol:

L’exercice au sol est un mélange de danse, d’acrobatie, d’élégance et de souplesse.

L’exercice au sol se pratique sur un pratiquable qui fait 12 x 12 mètres avec un bord de sécurité additionnel d’un mètre.

Les praticables de compétition contiennent des blocs en matère synthétique pour le rendre plus rebondissant. Ceux ci sont recouverts d’un plancher de bois, d’une mousse et d’une moquette.

L’exercice au sol se fait en musique et doit durer entre 60 et 90 secondes. La musique ne doit contenir aucunes paroles

Au niveau international, ce sont des chorégraphes qui, avec la gymnaste, décident, de la musique et de l’enchaînement à présenter.

Le mouvement doit être un mélange d’acrobatie et de chorégraphie. La plupart des enchaînements contiennent 3 ou 4 diagonales, c’est à dire, un ensemble d’acrobatie enchaînées sur une des 2 diagonales du praticable.

L’originalité et la présentation artistique sont la clef d’un mouvement réussi.

La poutre:

est un agrès d’élégance, de souplesse et surtout, d’équilibre. Il est reconnu comme l’agres le plus difficile de la gymnastique féminine car le risque de chute y est très élevé.
La poutre fait 120 cm de haut, 5 metres de long et seulement 10 cm de large. Elle est recouverte de cuir ou de daim et les gymnastes doivent être pied nus.
A l’entraînement, pour l’apprentissage de nouvelles difficultés, les gymnastes peuvent s’exercer sur une "petite" poutre, qui sera placée à quelques centimètres du sol, une ligne sur le sol ou une poutre recouverte de moquette ou d’un tapis.
Les enchaînements à la poutre sont un mélange d’acrobatie, de danse et de saut. Ils doivent obligatoirement comporter une entrée et une sortie. Pendant son mouvement, la gymnaste doit utiliser toute la longueur de la poutre. Pendant l’enchaînement, l’entraineur n’a pas le droit d’aider la gymnaste.
Le mouvement à la poutre doit être d’une durée maximum d’une minute et 30 secondes. En cas de chute, la gymnaste a 10 secondes pour remonter sur la poutre.

Poutre1
Gaf saut

Le saut de cheval :

Le saut de cheval est un agrès qui allie force, dynamisme et technique. C’est l’agrès le plus rapide de la gymnastique artistique féminine ce qui le rend très difficile à juger.
Le saut de cheval comprend une piste de course de 25 metres, un trampoline et une table de saut située a 1m20 de hauteur.
Après une course d’un maximum de 25 mètres, la gymnaste prend son impulsion sur le tremplin, pose les 2 mains sur la table de saut puis s’envole dans les airs pour réaliser une figure acrobatique.
La clef d’un saut réussi est la hauteur à laquelle est réalisée l’acrobatie et la réception qui doit être "pilée", c’est à dire sans pas ou déséquilibre.

Les barres asymétriques :

Cet agrès de haute voltige est un des agrès les plus spectaculaire de la gymnastique artistique féminine.

Les barres asymetriques sont 2 barres en bois placées à une hauteur différente et d’une armature en acier.

La barre inférieure est placée à 165 cm de haut et la barre supérieure à 245 cm de haut. Les 2 barres peuvent être ecartée jusqu’à un maximum de 180 cm en fonction de chaque gymnaste.

Le mouvement de balancement continue est essentiel dans un enchaînement aux barres asymétriques. Tout arrêt ou pause dans l’enchainement entraîne une sanction.

L’enchaînement doit inclure des mouvements de balancé, d’appui, de rotation et de suspension sur les 2 barres et dans les 2 directions. Une entrée et une sortie sont également obligatoires.

L’entraîneur ne doit en aucun cas aider la gymnaste pendant son mouvement, il peut seulement se placer près lors d’un lacher de barres pour ainsi amortir sa chute en cas de besoin.

Une chute entraine une déduction de 0.50 et la gymnaste a 30 secondes pour reprendre son mouvement.

A partir d’un certain niveau, les gymnastes utilisent de la magnésie pour rendre la barres moins glissante, la plupart utilisent également des maniques.

Gaf barres1

 

S'inscrire

Retour en haut de la page

GYMNASTIQUE ARTISTIQUE

MASCULINE

 

La gymnastique artistique masculine peut être commencée à tout âge, dès 6 ans.

La Gymnastique Artistique Masculine (ou GAM) est une discipline accessible à tous quelque soit son niveau./span>

Elle réunit à la fois des aptitudes physiques individuelles comme la force, la coordination et la souplesse à travers des exercices parfaitement contrôlés, mais aussi des caractéristiques artistiques telles que créativité, esthétisme et expressivité.

Elle regroupe six spécialités : le sol, les arçons, les anneaux, la table de saut, les barres parallèles et la barre fixe.

 

LES AGRES

Le sol:

Sur une surface de 12 mètres sur 12 appelée praticable, les gymnastes doivent " s'exprimer " entre 50 et 70 secondes. C'est un exercice où alternent les mouvements d'acrobaties pures et de chorégraphies ; c'est un harmonieux cocktail de détente, de force, de souplesse et d'équilibre.

Gamsol  
 

Le cheval d'arçons :

Requier non seulement beaucoup de coordination mais également un certain équilibre.La difficulté se trouve dans le plan horizontal. Il s'agit de mouvements circulaires du corps, de cercles des deux jambes, de ciseaux avant et arrière, de passages alternatifs de jambes ; tout doit être exécutés en élan, sans interruption et en déplacement sur les trois parties du cheval (le centre et les deux extrémités).

Gamchevalarcon

Les anneaux :

Sur cet appareil où le balancement est source de pénalisation, en suspension et en appui, le gymnaste démontre tant sa force que son équilibre. L'exercice est composé d'éléments d'élan, de force et de maintien. La sortie met en valeur la maîtrise acrobatique du gymnaste.
Hauteur des anneaux : 2m80

Gamanneaux  
Gamparalelles

Les barres parrallèles :

C'est une combinaison permanente de suspension et d'équilibre, d'élan de voltige et de maintien, une variation permanente et dynamique avec un travail au-dessus et en-dessous des barres.
Les sorties sont de plus en plus complexes, et exécutées avec beaucoup d'amplitude.
Hauteur : 2m
Ecartement des barres : réglable

 
 

La barre fixe:

Emotions fortes et spectacle sont toujours au rendez-vous avec les envols et les lâchers de barre. Le gymnaste, toujours en mouvement, exécute des lunes et des soleils en combinant avec des rotations longitudinales en appui ou en suspension, parfois avec un seul bras. Un exercice en suspension dorsale et un lâcher de barre sont obligatoires.
La sortie permet d'apprécier le sens acrobatique du gymnaste qui combine les rotations dans tous les axes.
Hauteur de la barre : 2m80

Gambarrefixe

La table de saut:

Le gymnaste, après une course de 25 mètres d'élan et un appel explosif sur le tremplin, s'envole pour poser les mains, ou une seule, sur la table. A la suite de cette brève impulsion des bras sur la table, le gymnaste réalise une figure de haut vol avec une ou plusieurs rotations autour des différents axes du corps.
Hauteur : 1m35

Gamtablesaut  

 

S'inscrire

Retour en haut de la page